Bienvenue chez moi ! Sur ce blog, je dis ce que je pense. Bonne visite...

Vous pouvez aussi explorer ma page auteur Amazon ou mon profil facebook et sa quinzaine de groupes associés (des outils à vocations spécifiques pour les auteurs, blogueurs, illustrateurs et prestataires du livre), où vous découvrirez l'actualité de mes ami(s) : une enthousiasmante communauté de plus de 6 000 passionnés.

samedi 22 septembre 2012

Hommage d'auteur

J'ai vu sur certains forums que des lecteurs s'interrogent encore sur la misogynie de Robert Jordan. Mdr. Rien que le pseudo (l'auteur, paix à son âme, s'appelait James Oliver Rigney)... "Robert Jordan", c'est le nom du héros d'Hemingway dans "Pour qui sonne le glas". Et le moins que l'on puisse dire d'Ernest Hemingway, c'est qu'il avait un problème avec ses personnages féminins. :-)

3 commentaires:

  1. Donc il l'approuvait très bien lui même ? :)

    RépondreSupprimer
  2. En tout cas je pense que l'auteur de la Roue du Temps (excellente saga par ailleurs) se sentait des affinités avec Hemingway. Et ses propres personnages féminins le confirment, car ce sont toutes, même les plus sympathiques, de froides manipulatrices emplies de mépris pour les hommes. Mais je ne juge pas Robert Jordan, car qui sait ce qui, dans sa vie, a pu lui inspirer cette vision des femmes ?

    RépondreSupprimer