Bienvenue chez moi ! Sur ce blog, je dis ce que je pense. Bonne visite...

Vous pouvez aussi consulter ma page auteur Amazon ou explorer mon profil https://www.facebook.com/EBKoridwen et ses groupes associés, où vous découvrirez l'actualité de mes ami(e)s blogueurs littéraires, auteurs, illustrateurs, etc : une enthousiasmante communauté de plus de 4 000 passionnés du livre.

On m'a demandé ce que veut exprimer l'image ci-dessus. Réponse : le désir ardent – qui fonde l'art d'écrire – de rendre ses textes plus affûtés, plus rayonnants ;

l'amour de la littérature, le goût de l'atypisme, l'exigence vis-à-vis de soi-même… Mais par-dessus tout, je voudrais simplement être un peintre de la vie.


Invitations au voyage

mercredi 19 septembre 2012

Livre d'or :-)

En regardant l'excellente émission "Rêves et cris" sur Nolife tv, j'ai vu la présentation d'une intégrale de 1100 pages vendu « à bas prix, 21 et quelque euros ». Le présentateur souligne qu'un livre de cette épaisseur aurait pu valoir le double. Aaargh ! Élie et l'Apocalypse (qui « pèserait » le même nombre de pages en format classique) est vendu 9,99 €, et je trouve que c'est le bon prix par rapport aux ressources des lecteurs dans le contexte économique actuel. Sincèrement je me demande qui, de nos jours, est en mesure d'investir 40 € dans un roman ? Même 20 €, je trouve que c'est une dépense non négligeable, et ne parlons même pas de la situation des jeunes ! Imagine-t-on que les lecteurs vont s'offrir chaque mois « LE » livre unique supportable par leur budget ? Attention, je ne critique pas du tout ce que dit le présentateur : je remarque seulement une distorsion entre le prix de vente des livres (et il est vrai qu'un livre, ça coûte cher à imprimer, sans même parler de sa distribution) et les capacités d'achat des lecteurs. Il est vrai que quand on voit des salades à 3 € ou des cocas à 8 € dans Paris...