Bienvenue chez moi !

Sur ce blog, je dis ce que je pense.

Vous pouvez aussi explorer mon profil https://www.facebook.com/editionsimaj

et ses groupes associés, où vous découvrirez l'actualité de mes ami(e)s blogueurs littéraires, auteurs, illustrateurs...

Bonne visite !


lundi 22 juillet 2013

Conseils aux auteurs en panne sèche

Voilà bien un problème qui nous arrive à tous, un jour ou l'autre ! 
Alors si vous êtes en panne d'écriture, ou si, ayant en tête une idée de roman, vous ne parvenez pas à démarrer, voici ce que je vous suggère :

1°) Plongez-vous dans l'ambiance.

Vous savez déjà ce que vous souhaitez écrire ? Plongez-vous dans l'ambiance : lisez. Tout le monde lit sur la blogo, mais je veux dire : lisez pour le plaisir, des livres concernant l'univers ou le genre de votre roman ; relisez les ouvrages qui vous ont marqué(e). Visionnez des films sur le même thème. Laissez-vous rêver à la façon dont vous, vous traiteriez ce sujet.
Vous n'avez pas encore choisi votre sujet ? Allez vers les univers livresques ou cinématographiques que vous aimez, et laissez-vous porter.
Pour cette étape, prenez tout votre temps ; il ne sert à rien de forcer les choses.

2°) Créez les bonnes conditions.

Écrire requiert parfois une sorte de rituel. Vous avez peut-être déjà le vôtre : c'est le moment de le mettre en œuvre. 
Sinon, essayez de petites choses comme vous installer confortablement dans votre coin préféré, ouvrir votre cahier ou votre ordinateur.
Ayez à portée de main tout ce dont vous aurez besoin, ainsi que tout ce qui peut vous inspirer : tableau, musique...
Attention, choisissez votre heure : certains écrivent plutôt le soir, l'autre le matin en attaquant la journée.

3°) Ouvrez les vannes.

Si rien ne vient sous votre plume (ou votre clavier), ce n'est pas grave. Lâchez-vous, écrivez à tort et à travers, tout et n'importe quoi, ce qui vous passe par la tête, selon l'humeur du moment, et sans penser à votre projet lui-même ; ceci, pendant aussi longtemps que vous ressentirez l'impression d'avoir quelque chose à exprimer.
Écrivez au présent ou au passé, à la première personne ou non, comme cela vient.
Le résultat sera souvent très personnel, et c'est peut-être une occasion de faire le point sur votre vie. En tout cas, l'important est de débloquer quelque chose, jusqu'à ce que votre écriture commence à couler toute seule.

4°) Amorcez la pompe.

À partir de là, imposez-vous une discipline. Tous les jours à l'heure choisie, mettez-vous dans les conditions décrites plus haut, et au travail ! Peu importe si les phrases qui vont sortir vous semblent maladroites ou décousues. Ne visez pas la perfection du premier coup, vous ne feriez que vous décourager.
Le texte lui-même ne vient pas ? Travaillez donc sur la structure de votre ouvrage : dressez un plan, prenez des notes, interrogez-vous sur les intrigues ou sur les caractères de vos personnages. Commencez à esquisser les scènes qui vous viennent à l'esprit. Cette étape peut durer plusieurs jours, mais très vite vous réaliserez que vous êtes dans l'ambiance de votre roman : vous y pensez sans cesse, même en dormant; le besoin de passer à l'acte d'écriture commence à se faire sentir. C'est gagné ! Il va s'imposer de lui-même.

Bravo et bon travail pour la suite ! Nous en reparlerons.