Bienvenue chez moi !

Sur ce blog, je dis ce que je pense.

Vous pouvez aussi explorer mon profil https://www.facebook.com/editionsimaj et ses groupes associés, où vous découvrirez l'actualité de mes ami(e)s blogueurs littéraires, auteurs, illustrateurs, etc.

Bonne visite...

vendredi 18 avril 2014

Pourquoi tant de haine ?

Entre autres motivations (telles que distraire les lecteurs, tout simplement), ma saga Élie et l'Apocalypse est un plaidoyer pour la tolérance, y compris en faveur de ceux qui croient en des phénomènes non prouvés scientifiquement. 

Après tout, les religions relèvent aussi de ce domaine, et l'on tourne rarement en dérision les personnes qui ont la foi comme on le fait avec ceux qui croient au paranormal. 

Nul ne devrait avoir à justifier ce qu'il croit : l'important, c'est que l'être humain a besoin de croire en quelque chose, et que cela lui fait du bien. 

Il faut respecter cela et rester humble, car les progrès même de la science prouvent qu'elle ne maîtrise pas encore tout.

N'empêche qu'il y a deux ans, un sceptique particulièrement zélé, prenant mon livre au premier degré - et oubliant qu'une fiction fantastique n'a, par définition, pas besoin d'avancer des preuves -, en avait fait une critique si haineuse que j'étais restée sans voix.

Cet épisode m'a désolée, comme une preuve de plus que l'intolérance aux idées d'autrui est le plus répandu des maux. 

Je ne résiste donc pas à vous communiquer en tant qu'antidote le lien ci-dessous : il réconcilie respect et raison, qui ne devraient jamais être opposés... 

En substance, une foule de scientifiques sérieux (listés en bas du document) plaident pour que l'on étudie l'inexplicable avec rigueur et sérénité, au lieu de hurler au charlatanisme dès qu'il est question de phénomènes inexpliqués. 
Les charlatans existent, hélas, mais c'est un autre sujet...