Bienvenue chez moi ! Sur ce blog, je dis ce que je pense. Bonne visite...

Vous pouvez aussi explorer ma page auteur Amazon ou mon profil facebook et sa quinzaine de groupes associés (des outils à vocations spécifiques pour les auteurs, blogueurs, illustrateurs et prestataires du livre), où vous découvrirez l'actualité de mes ami(s) : une enthousiasmante communauté de plus de 6 000 passionnés.

mardi 5 janvier 2016

Amazon, l'ami des libraires ?



Je viens de lire sur facebook une bonne nouvelle :

Après cinq ans de baisse, le chiffre d'affaires des libraires a progressé de 1,5 %.

Cela me semble être un argument de plus à opposer aux anti-Amazon. 

Je ne suis pas une pro-Amazon fanatique. Amazon ne remplacera jamais l'incomparable atmosphère d'une petite librairie : l'odeur de l'encre et du papier. Le bruissement des pages feuilletées (quand les livres ne sont pas livrés sous plastique, bien sûr). Et surtout, les précieux conseils du libraire. Il y a encore de vrais libraires enthousiastes un peu partout, même s'ils ont du mal à survivre.

On accuse précisément Amazon d'acculer à la ruine ces derniers héros du monde littéraire. 

Je pense que le "géant" mal-aimé fait surtout du tort à ses concurrents directs, les grandes surfaces dites "culturelles" genre FNAC, et que lesdits concurrents ne sont pas étrangers au battage anti-Amazon.

Certes, cette hégémonie (Virgin et Chapitre.com ont succombé, d'autres suivront) a quelque chose de choquant. Mais elle a aussi ses vertus, même involontaires.

Amazon, que tant de libraires et même de lecteurs passionnés voient comme le grand méchant loup, démocratise la lecture en la rendant toujours plus abordable à tous points de vue : achat en un clic depuis chez soi, envoi gratuit, forfaits lecture... 

Étant en longue maladie, je fais partie de ceux qui apprécient ces services. Et je réalise que pour d'innombrables personnes isolées, ou manquant de temps, ou de moyens, c'est le seul accès possible à la lecture.

Or nous savons tous que la lecture est un vice ;-) comme l'alcool et les paris. Qui a lu lira.

Et quiconque prend ce goût de lire, trouvera tôt ou tard le chemin de la librairie du coin...