Bienvenue chez moi ! Sur ce blog, je dis ce que je pense. Bonne visite...

Vous pouvez aussi explorer ma page auteur Amazon ou mon profil facebook et sa quinzaine de groupes associés (des outils à vocations spécifiques pour les auteurs, blogueurs, illustrateurs et prestataires du livre), où vous découvrirez l'actualité de mes ami(e)s : une enthousiasmante communauté de plus de 6 000 passionnés.

mercredi 9 septembre 2020

Une histoire de Triskels




Chers ami(e)s,

J'espère que chacun d'entre vous se porte bien malgré le climat actuel, sur lequel il y aurait beaucoup à dire. Ne vous inquiétez pas : comme d'habitude et sur tous les sujets, dans EELA tout le monde en prend pour son grade, même si je ne nomme personne.

Venons-en à l'affaire du jour : j'ai rebaptisé les Intégrales « Triskels » – avec un seul « l » pour les démarquer un peu de la figure celtique, qui est généralement orthographiée triskell.

Vous me direz que quand on s'appelle Koridwen et qu'on écrit une saga dont l'épicentre est un château en Bretagne, on devrait y avoir pensé d'emblée. Eh bien non, comme vous le voyez !

Ce changement évitera que, malgré le descriptif, des lecteurs ne croient acquérir la totalité de la saga quand ils téléchargent les 3 premiers volumes. Ce n'est arrivé qu'une fois, mais la personne (l'un de mes amis auteurs sur facebook, hélas😢) a si peu apprécié que je préfère m'adapter.

Accessoirement, je trouve  que l'exemple de triskell ci-dessus illustre particulièrement bien un aspect d'EELA que je développerai dans mon billet suivant. Comme le remarquait Élie dans le premier Triskel de ma saga, il ressemble à une machine à donner des coups de pied au derrière… 😈

(Surtout, qu'aucun esprit tordu n'aille faire un rapprochement tendancieux avec un type bien précis de svastika, qui tourne d'ailleurs dans l'autre sens et a malheureusement jeté le discrédit sur ce symbole universel et millénaire.)

Je profite de l'occasion pour vous rappeler que l'ensemble du cycle comprendra 9 Triskels, et que nous n'en sommes qu'à la fin du numéro 2. Mais rassurez-vous, maintenant que l'univers du roman est bien posé, le rythme de parution commence à s'accélérer et chaque volume devient moins copieux.

Laissez-moi vous teaser un peu en vous révélant que le Volume 7 (et donc, le troisième Triskel) commencera par une bataille dans l'Envers, où Élie et ses compagnons affronteront les Auristes d'Éposthim Deville…

Ah, au fait : pour celles et ceux qui n'ont pas encore découvert EELA, le premier Triskel est en lecture gratuite depuis juin dernier (et jusqu'en décembre) si vous êtes abonnés à Amazon Prime.

À très bientôt pour la suite !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire